Index

8.4 La responsabilité professionnelle

En assignant des travaux d’ingénierie à des subalternes, l’ingénieur ne se libère pas de sa responsabilité professionnelle. Si l’ingénieur junior gagne en maturité professionnelle en acceptant des mandats d’une complexité croissante, il ne peut être tenu professionnellement responsable de la finalité de ses travaux : plans et devis, résultats de calculs d’ingénierie ou élaboration de documents techniques. Peu importe qu’ils soient destinés à un client externe ou à l’employeur.

D’ailleurs, une facette des visites d’inspection professionnelle consiste à vérifier si l’ingénieur offre aux non-ingénieurs sous son autorité l’encadrement attendu. À défaut de quoi, il doit immédiatement corriger la situation.