Index

8.3 La direction et la surveillance immédiates

En matière de supervision d’activités d’ingénierie et d’encadrement de subalternes non-ingénieurs, l’Ordre utilise une expression maintes fois utilisée dans sa réglementation : «direction et surveillance immédiates». En clair, l’ingénieur doit s’impliquer de façon continue, tout au long des projets d’ingénierie, pas seulement avant ou après.

Selon les particularités de chaque projet, la direction et la surveillance immédiates peuvent inclure les étapes suivantes :

  • L’ingénieur confie le travail à une personne non-membre de l’Ordre (ou un ingénieur junior), et dirige cette dernière tout au cours de son exécution du travail;
  • L’ingénieur effectue un suivi aussi serré qu’il le juge nécessaire et intervient aux moments importants au cours du projet pour vérifier le progrès, la qualité et la conformité du travail;
  • L’ingénieur demeure disponible tout au long de la durée du projet pour répondre aux questions de la personne non-membre (ou l’ingénieur junior) affectée à la réalisation du travail afin de lui prodiguer les conseils et la direction requise;
  • L’ingénieur s’assure que le non-ingénieur respecte les règles de l’art dans toutes les phases de son travail;
  • L’ingénieur authentifie les documents suivant les règles d’application.

Cliquez ici pour en connaître davantage sur la nature et l’étendue de cette notion. Procurer un accompagnement judicieux signifie donc que l’ingénieur doit adapter sa supervision de manière à assurer la bonne progression des travaux et la conformité des résultats. C’est lui, finalement, qui assumera la paternité et la responsabilité des documents préparés sous son autorité.

Dans la grande majorité des cas, l’ingénieur qui assigne les travaux à un non-ingénieur et en assure le suivi est également le supérieur hiérarchique. Cependant, la structure organisationnelle de l’entreprise peut amener l’ingénieur à avoir un lien d’autorité technique et professionnel sans être le supérieur immédiat ou hiérarchique. Cela est tout à fait convenable, comme illustré dans cette figure.

Qu’il soit appelé supérieur ou superviseur, la notion de direction et de surveillance immédiates doit en tout temps habiter l’ingénieur.