Index

7.2 Expérience non conforme à l’attente de l’Ordre – Mieux vaut prévenir que guérir

Horreur! Après vos trois ans de juniorat, l’Ordre vous informe que votre expérience n’est pas valide. Retour à la case départ?

Rappelons d’abord que l’Ordre ne fait pas d’évaluation périodique de votre expérience. À la fin de votre juniorat, si votre expérience est déclarée non conforme, vous pourriez devoir ajouter à votre expérience plusieurs mois de travail avant d’obtenir votre permis d’ingénieur. Un conseil : il est préférable de s’assurer, dès le départ, que votre emploi correspond aux attentes de l’Ordre en terme d'expérience.

Question d’éviter les malentendus, voici les trois principales raisons qui pourraient retarder la délivrance de votre permis d’exercice et les solutions qui s’offrent aux personnes dans ces situations.

Dossier incomplet

Il peut arriver que nous recevions des dossiers qui ne sont pas complets, si l’ingénieur junior n’a pas encore réussi son examen professionnel, ou dans le cas de certains diplômés d’universités québécoises anglophones, s’il n’a pas la preuve de réussite de l’examen sur la langue française. Advenant que la condition de l’expérience soit satisfaite, il suffira alors de satisfaire les conditions restantes pour voir les lettres «jr» s’effacer de votre titre. Un dossier peut aussi être jugé incomplet si des certifications sont manquantes ou si leur contenu n’est pas satisfaisant.

Expérience hors du génie

Parfois, il faut mettre plus de temps pour rectifier le tir. Prenons l’exemple d’un ingénieur junior qui se voit reconnaître seulement la moitié de ses 36 mois d’expérience parce qu’il a consacré 50 % de son temps à des tâches hors du génie. Il lui restera encore 18 mois de tâches liées au génie à faire sous la direction d’un ingénieur, pour arriver au nombre total de mois d’expérience requis. S’il continue à travailler seulement la moitié du temps en génie, il devra donc prolonger cette période de 36 autres mois, reconnus à 50 %. L’ingénieur junior recevra donc son permis d’ingénieur en fin de processus, mais le délai sera plus long.

Juniorat sans supervision

Si vous n’avez pas été supervisé par un ingénieur pendant votre période de juniorat, il n’y a malheureusement rien à faire. Votre expérience ne sera pas reconnue et vous serez tenu de reprendre le processus à zéro.

Pour éviter les mauvaises surprises, l’Ordre sensibilise les étudiants à la situation dès l’université. Récemment, l’Ordre a instauré un nouveau processus. Quand les nouveaux membres s’inscrivent comme ingénieurs juniors, nous leur demandons quel poste ils occupent et s’ils sont supervisés par un ingénieur. Et nous leur reposons la question chaque année, dans le formulaire d’inscription au tableau de l’Ordre.

Si la réponse est non, l’Ordre contacte ces ingénieurs juniors pour voir ce qui se passe et cherche à identifier des solutions.

Vous n’êtes pas certain que vos tâches seront reconnues? Pour vous en assurer rapidement, consultez nos articles sur la question et contactez le Service de l’admission et permis de l’Ordre :

1 800 461-6141
514 845-6141, poste 2398
nouveauxmembres@oiq.qc.ca.