Index

6.2 Évaluation du juniorat – Soyez proactif

L’Ordre a le dernier mot quant à la reconnaissance de votre expérience de travail. Toutefois, c’est votre supérieur immédiat qui porte un premier jugement sur votre rendement. Par chance, vous avez aussi votre mot à dire.

Vous avez trimé dur pour cumuler les 36 mois d’expérience en génie requis (y compris les crédits d’expérience qui s’appliquent) pour devenir membre à part entière de l’Ordre. Pour faire reconnaître cette expérience, la démarche est simple. «Il suffit de télécharger le formulaire Certification d’expérience en génie, d’en remplir un pour chaque expérience de travail où vous avez travaillé et de nous acheminer le tout», explique Serge Beaulieu, ing. Ainsi, mieux vaut procéder à cet exercice au moment où l’on quitte un emploi.

Travail d’équipe

À titre d’ingénieur junior, vous remplissez la première partie de ce formulaire, où vous devez notamment décrire votre expérience de travail. Le tout doit absolument être approuvé et signé par votre supérieur immédiat. Dans le cas où le supérieur immédiat n’est pas ingénieur, un second répondant pour cet emploi s’avère nécessaire, soit l’ingénieur qui a supervisé votre travail sur les plans technique et professionnel. Et il se peut qu’un répondant additionnel soit requis. Pour y voir clair, référez-vous au schéma présenté à la première page du formulaire.

Ces signataires remplissent la deuxième partie du document. Elle vise à communiquer à l’Ordre quelle portion de votre travail était directement liée au génie, de même qu’une appréciation de votre degré d’autonomie professionnelle.

Place à la discussion

Mentionnez d’entrée de jeu à votre supérieur immédiat que vous voulez être mis au parfum de votre évaluation. Lors de cette rencontre, exposez au besoin vos points de désaccord. Votre patron pourrait rectifier le tir, s’il juge avoir été trop sévère. Vous pouvez aussi joindre à votre demande à l’Ordre une note qui explique clairement votre différend, s’il y a lieu. Toute l’information reçue sera prise en considération.