Index

3.7 Juniorat – Superviseur : un rôle de premier plan

Pour un ingénieur expérimenté, superviser un ingénieur junior, c’est agir comme guide plutôt que comme patron.

Sébastien Fecteau, ing., prend sa fonction de superviseur au sérieux. «Mon rôle est d’accompagner l’ingénieur junior vers son autonomie professionnelle et de le responsabiliser face à son rôle en lui donnant les moyens d’arriver à ses buts», indique-t-il.

Transmission des savoirs

Être ingénieur c’est, entre autres, veiller à la protection du public. À cette fin, le superviseur doit s'assurer que le travail de l'ingénieur junior soit réalisé dans cet état d'esprit. «Se voir confier le rôle de superviseur, c’est une reconnaissance de sa compétence», estime Martin Bellavance, ing., vice-président et directeur du bureau de Québec de la firme RSW Inc. « C’est une fierté de savoir qu’on contribue à l’évolution d’un ingénieur junior sur tous les aspects et qu’on prépare la relève. Sans compter que tous les ingénieurs aiment communiquer leurs connaissances et leurs expériences.»

Malgré la lourde responsabilité qu’il comporte, le rôle de superviseur profite aussi aux ingénieurs expérimentés. «Les jeunes arrivent souvent avec des idées nouvelles et des façons différentes d’aborder les problèmes. C’est très enrichissant de discuter avec eux. Cela permet de pousser plus loin la réflexion sur notre travail et éventuellement d’enrichir notre pratique», croit Sébastien Fecteau. Comme quoi les ingénieurs juniors ne sont pas les seuls bénéficiaires de cette relation!

Figure C
Obligation d'être sous la direction et la surveillance immédiates d'un ingénieur

Pour en savoir plus au sujet de la direction et la surveillance immédiates et sur le rôle de l’ingénieur qui vous supervise, cliquez ici.