Index

2.9 Devenir ingénieur junior

Survol des frais à assumer et conseils pour vous en tirer à bon compte.

Tout au long du processus qui vous mènera à l'obtention de votre permis d'ingénieur, il vous faudra débourser certains frais. Pour connaître ces frais, veuillez consulter la grille tarifaire sur notre site internet. «Cette somme est nécessaire pour effectuer le traitement des dossiers», expose Serge Beaulieu, ing., Chef-adjoint aux Permis à l’Ordre.

Inscription au tableau

Si, après étude du dossier, l’Ordre conclut que vous êtes admissible au titre d’ingénieur junior, vous devrez débourser une somme qui comprend l’inscription à titre d’ingénieur junior au tableau de l’Ordre, les droits d’inscription à l’examen professionnel et les frais de reconnaissance de l’expérience que vous allez cumuler.

Il faut aussi payer une contribution au financement de l’Office des professions et au Régime collectif d’assurance-responsabilité professionnelle. L’ingénieur junior n’a aucune cotisation annuelle à payer la première année.

L’an prochain

Dès la deuxième année, votre cotisation annuelle à titre d’ingénieur junior sera la même que celle d’un ingénieur.

Sonder le terrain auprès de l’employeur?

Vous trouvez les débours élevés alors que la première paie reste à venir? «En entrevue de sélection, lorsque vous négociez, informez l’employeur potentiel que vous entreprenez une démarche pour obtenir le permis d’ingénieur junior et sondez son ouverture à assumer ces frais», conseille Serge Beaulieu.

Rien à faire, vous devez payer de votre poche? Sachez que ces frais sont en partie déductibles d'impôts.